Table of Contents Table of Contents
Previous Page  102 / 104 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 102 / 104 Next Page
Page Background

Protection immunitaire

Décrit un niveau d’immunité

suffisant pour protéger un

individu contre une infection. La

protection immunitaire se met en

place grâce à la vaccination ou

consécutivement à une maladie

spécifique.

Septicémie

Infection grave de l’organisme

se caractérisant par la présence

dans le sang de germes

pathogènes (susceptibles de

provoquer une maladie).

Stabilisant

Additif qui contribue à maintenir

la puissance d’un vaccin durant

son transport et sa conservation.

Stérile

Exempt d’organismes vivants ou

de contaminants.

Système immunitaire

non spécifique

Ensemble des moyens de

défense non spécifiques à un

germe donné (la peau, les

macrophages, etc.), c’est-à-dire

qui existent en l’absence de

contact préalable avec le germe.

Système immunitaire

spécifique

Ensemble des moyens de

défense spécifiques à un

germe donné. En l’absence de

contact antérieur, la réponse

sera différée de quelques

jours. Comprend l’immunité

cellulaire (par l’intermédiaire

des lymphocytes T) et l’immunité

humorale (par l’intermédiaire des

lymphocytes B).

Toxine

Substance toxique sécrétée

par une bactérie à laquelle elle

confère son pouvoir pathogène.

Virus

Micro-organisme très petit

(100 nm) à ARN ou ADN qui

doit obligatoirement utiliser les

constituants d’une cellule hôte

pour se multiplier.

102