Bannière de la diphtérie

Diphtérie

La diphtérie est une toxi-infection bactérienne due à Corynebacterium diphtheriae qui, avant l’introduction de la vaccination, représentait une des principales causes de mortalité infantile.

Symptômes de la diphtérie

  • Après une période d’incubation de un à cinq jours, la diphtérie est caractérisée dans sa forme typique par une angine à fausses membranes qui peut s’étendre, obstruer les voies aériennes supérieures et être à l’origine d’une asphyxie mortelle. La diphtérie peut être compliquée par des troubles cardiaques et neurologiques qui peuvent également conduire au décès.
  • Le taux de mortalité est élevé (> 10 %) même lors des flambées récentes.
  • La diphtérie doit être traitée en urgence pour réduire le risque de complications et la mortalité. L’élément principal du traitement est l’administration intramusculaire ou intraveineuse de sérum antidiphtérique. Les antibiotiques limiteront la croissance bactérienne mais n’ont pas d’effet sur les lésions toxémiques.

Epidémiologie et vaccination contre la diphtérie

  • L’homme est le seul hôte naturel de C. diphtheriae. La transmission s’opère par des gouttelettes respiratoires et un contact physique proche.
  • Avant que la vaccination contre la diphtérie devienne facilement accessible dans les années 1980, on estimait chaque année à près de 1 million les cas de diphtérie incluant 50 000-60 000 décès dans les pays en développement.(1)
  • La diphtérie persiste dans de nombreux pays et des épidémies sont survenues au cours des années 1990 en Europe de l’Est notamment.(1)
  • Le vaccin diphtérique est fabriqué à partir d’anatoxine diphtérique, une forme non-toxique de la toxine.

Référence :

1 - WHO. Diphtheria vaccines Position paper; WER 2017, 92: 417-436; accessed January 2018 http://www.who.int/immunization/policy/position_papers/wer_31_diphtheria_updated_position_paper.pdf?ua=1 (en anglais)