Bannière de la fièvre typhoïde

Fièvre typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne qui est devenue rare dans les pays industrialisés, mais elle reste fréquente dans les pays à faible niveau d’hygiène où elle est responsable de plus de 20 millions de cas, incluant plus de 161 000 décès par an.(1)

Symptômes de la fièvre typhoïde

  • Après la phase d’incubation de 5 à 21 jours, apparaissent progressivement des symptômes typiques, incluant des douleurs abdominales diffuses, des maux de tête, une fièvre pouvant être élevée, une anorexie, des vomissements, une perte d’appétit, une constipation et parfois de la diarrhée.(2)
  • Une somnolence diurne et une insomnie nocturne sont caractéristiques.
  • Des complications sont possibles : hémorragie digestive, perforation intestinale, insuffisance cardiaque, encéphalite.
  • Il existe des antibiotiques efficaces et le pronostic sous traitement est le plus souvent favorable ; cependant la guérison peut être suivie d’un portage chronique pendant plusieurs mois. De plus, l’émergence de résistance aux antibiotiques complique le traitement.

Epidémiologie et vaccination contre la fièvre typhoïde

  • Le réservoir de germes est strictement humain.
  • La transmission est le plus souvent oro-fécale par ingestion d’eau ou d’aliments contaminés.
  • La prévention repose sur les mesures d’hygiène et sur la vaccination.
  • Il existe plusieurs vaccins contre la fièvre typhoïde.

Références :

1 - WHO. Typhoid Fact sheet. Updated January 2018, accessed January 2018. http://www.who.int/mediacentre/factsheets/typhoid/en/ (en anglais)

2 - WHO. Typhoid Fever vaccines position paper; WER 2008, 83: 49-60. Accessed January 2018. http://www.who.int/wer/2008/wer8306.pdf?ua=1 (en anglais)

Infographie sur la fièvre typhoïde
Infographie

Infographies sur Flickr