Bannière de l’hépatite A

Hépatite A

L’hépatite A est une maladie causée par un virus (VHA) qui provoque une inflammation aiguë du foie. C’est la plus commune des hépatites virales. Elle est très fréquente dans les zones géographiques les plus défavorisées. Les progrès dans l'hygiène et l'assainissement induisent la réduction de la circulation du virus de l’hépatite A dans la population, sans toutefois atteindre sa disparition.

Symptômes de l'hépatite A

  • Souvent asymptomatique chez l’enfant, elle est plus sévère chez l’adulte. Après une incubation de 14 à 28 jours, elle débute par un malaise généralisé : fièvre, maux de tête, courbatures, fatigue et troubles gastro-intestinaux. Elle s’accompagne souvent d’un ictère (jaunisse) notamment chez l’adulte.(1)
  • L’affection peut être longue avec une phase aiguë d’un mois environ et une convalescence pouvant aller jusqu’à six mois.
  • Il n’existe pas de traitement spécifique.

Epidémiologie et vaccination contre l'hépatite A

  • C’est une maladie strictement humaine. La transmission du virus se fait par voie oro-fécale, soit d’homme à homme, soit le plus souvent par l’intermédiaire d’aliments ou d’eau potable infectés.
  • Environ 1.4 millions de cas sont rapportés chaque année.(2)
  • L’hépatite A est cosmopolite mais les taux d’atteinte sont différents en fonction des zones géographiques et des niveaux socio-économiques.
  • Un vaccin contre l’hépatite A est disponible.

Références :

1 - WHO. Hepatitis A Fact sheet. Revised July 2017, accessed January 2018. http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs328/en/

2 - WHO. Hepatitis A. Immunization, Vaccines and Biologicals, 2015; Accessed January 2018. http://www.who.int/immunization/diseases/hepatitisA/en/