Bannière de l’hépatite B

Hépatite B

L’hépatite B est causée par un virus (virus de l’hépatite B, VHB) qui mène à une inflammation du foie d’origine virale. La gravité pourra être liée à l’infection aiguë, mais surtout aux complications de l’infection chronique (cirrhose et cancer du foie).

Symptômes de l'hépatite B

  • La période d’incubation pour l’hépatite B est en moyenne de 75 jours, mais peut varier de 30 à 180 jours.
  • 1 à 2% des sujets développeront une hépatite fulminante, nécrose aiguë totale du foie, dont la mortalité est très élevée.(1-2)
  • Après une infection par le VHB, 5% des personnes infectées développeront une hépatite chronique (persistance du VHB dans l’organisme) avec le risque potentiel de cirrhose et de cancer du foie.(2)
  • Le risque de passage à la chronicité est particulièrement fréquent chez les sujets immunodéprimés et chez les nouveau-nés.

Epidémiologie et vaccination contre l'hépatite B

  • Le VHB se transmet par le sang et à un moindre degré par les autres liquides biologiques.
  • Avant la mise en place de programmes de vaccination, L'OMS estimait à environ 2 milliards le nombre de personnes infectées par le VHB. En 2015, l’OMS a estimé que 887 000 décès étaient dus à une maladie aiguë ou chronique associée à l’hépatite B.(1)

Références :

1 - WHO. Hepatitis B Fact sheet. Updated July 2017, accessed January 2018. http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs204/en/index.html (en anglais)

2 - The Pink Book 13th ed. CDC. Hepatitis B. Epidemiology and Prevention of Vaccine-Preventable Diseases. April 2015; p. 149-173. https://www.cdc.gov/vaccines/pubs/pinkbook/hepb.html (en anglais)