Bannière du tétanos

Tétanos

Le tétanos est une maladie infectieuse souvent mortelle provoquée par les souches toxigènes du bacille tétanique. Il a quasiment disparu des pays industrialisés. Dans les pays en développement, la forme maternelle et néonatale (associée à la naissance) du tétanos est encore fréquente et dévastatrice.

Symptômes du tétanos

  • La bactérie pénètre dans l’organisme à la faveur de lésions (plaies souillées, fractures ouvertes, ulcères chroniques…) ou d'actes médicaux réalisés avec une asepsie insuffisante.
  • Après une période d’incubation de 3 à 21 jours, la maladie se présente le plus souvent sous une forme spastique généralisée. Les spasmes précoces des muscles de la face (trismus ou «spasme cynique») sont caractéristiques, suivis de spasmes des muscles du dos (opisthotonos) et de convulsions toniques soudaines généralisées.(1)
  • En l’absence de traitement, le tétanos est presque toujours fatal, en particulier aux extrêmes de la vie.
  • Même avec un traitement optimal, la mortalité due au tétanos reste élevée.

Epidémiologie et vaccination contre le tétanos

  • Le bacille est présent dans le sol sous forme de spores très résistantes. Le réservoir de la maladie ne peut pas être supprimé, mais la vaccination est très efficace pour prévenir la maladie.
  • Selon l’OMS en 2017, il existe un manque de données fiables quant aux cas de tétanos non néo-nataux et des morts incluant le tétanos maternel. L’OMS estime qu’en 2015, environ 34000 nouveau-nés sont morts du tétanos néo-natal.(1)
  • Les vaccins tétaniques sont fabriqués avec l’anatoxine tétanique, et sont associés à d’autres valences (diphtérique, coquelucheuse, polio, Hib…).

Référence :

1 - WHO. Tetanus vaccines position paper. WER 2017, 92, 53–76. Accessed January 2018. http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/254582/1/WER9206.pdf?ua=1